Bienvenue à ceux qui souhaitent en savoir plus sur mon parcours de vie ( mes origines, mon histoire et ses anecdotes...)

Contacter Michel par mail

Remerciements.

Ils s'adressent à tous ceux qui sous une forme ou une autre (conseils,critiques, corrections, fournitures de documents..)m’ont aidé à confectionner ce site. je citerai entre autres:

S. Baffet, R. Camus, P.Chadburn, J. C. Deborre, Jack Desbordes, C.Hager , J. C. Humblot, F. Longépée, G.Roumieu, S..Malaganne, A.Trumpf, A. Vidal,

à compléter

Avertissement :

Rares sont ceux ayant décelé, dans mon récit biographique,  une certaine forme de narcissisme mais ils existent ; je n’en suis pas choqué et ne leur en tiens pas rigueur. J’attire simplement leur attention sur le fait que j’ai tant souffert dans mon enfance et mon adolescence que j’ai inévitablement cherché à faire contrepoids, sans exagération aucune, à ces handicaps. Certes, j'ai donc particulièrement développé mon parcours professionnel d'une part car – sans être unique – il est indiscutablement atypique, d'autre part, et comme je l’évoque en introduction à ce chapitre, il fallait que je "relate l’essentiel du chemin parcouru et des efforts engagés dans mon ascension professionnelle pour comprendre à quel point la chute fut si sévère"  au terme d'une  carrière prématurément interrompue. Très honnêtement, tout en étant moi-même surpris en me relisant maintes et maintes fois, je n’ai pas trouvé matière à amender ces écrits qui ne font que rapporter des faits réels et objectifs. Par ailleurs, celles ou ceux qui prendront connaissance de ce site pourront remarquer que j'ai saisi toutes les occasions possibles pour mettre à l'honneur d'autres personnages comme plusieurs camarades d'école, des anciens enseignants...

Cartier 957

À propos des "Cartier" :

Pour information, et au risque de décevoir des homonymes, nous n'avons aucun lien avec le célèbre Jacques. En visitant à Saint-Malo le musée qui lui est dédié, j'ai en effet appris qu'il n'eut jamais d'enfants...

Qu'en est-il du prénom "Michel"?

Un des plus répandus, il vient de l'Hébreu "mi-kha-El" qui signifie "Comme un Dieu". Cela ne surprendra pas tous ceux qui ont ce point commun avec moi !!! Pour ce qui me concerne, j'en ai hérité pour une raison bien précise.Mon père, laissé à l'abandon dès sa plus tendre enfance, fit un parcours paramilitaire et militaire pendant la seconde guerre mondiale. il en ramena d'excellents souvenirs et notamment celui d'avoir trouvé dans ce milieu une véritable famille. Il eut une vénération toute particulière pour  ses chefs et en particulier Michel Combes, responsable de sa Compagnie dans les "Compagnons de France" (ne pas confondre avec les "Compagnons du tour de France"). Mon prénom me fut donc tout naturellement attribué à la mémoire de cet homme.   

Michel Paint bis

Portrait en résumé

 

  Je suis né en 1947 à Izieux dans le département de la Loire, commune qui fut rattachée au "Grand Saint-Chamond"en 1964.Je suis père de trois filles nées en 1967,1970 et 1977 et grand-père de six petits-enfants (incluant une "pièce rapportée") dont les années de naissance s'échelonnent entre 1994 et 2005.

   Je suis un Ancien Enfant de Troupe (AET) ayant réalisé une partie de ses études secondaires à l’École Militaire Préparatoire Technique de Tulle. Contraint d’abandonner ma scolarité en fin de classe de première pour des problèmes familiaux, je suis entré dans la vie active à l’âge de dix-sept ans et demi sans aucun diplôme reconnu sur le marché de l’emploi (sauf BEPC).Je fus dispensé de ma dette envers l’état en reconnaissance du statut de soutien de famille.

   Tout en poursuivant des études (cours du soir) au CNAM dans la spécialité " métallurgie " et en en m’intéressant plus généralement à la " Science des Matériaux ", je fus formé par Jacques-Jean Caubet, PDG fondateur de la société HEF et précurseur de la tribologie dite " industrielle " (Recherche appliquée par opposition à Recherche fondamentale), parvenant au grade d'ingénieur puis de cadre dirigeant.J'ai accompli l'essentiel de ma carrière dans cette PME ayant le statut de Structure de Recherche sous Contrat (SRC) (1) pour devenir un expert reconnu, assurant des prestations de conseil, d’expertises, de recherche et développement… dans tous les secteurs concernés par le frottement l’usure,la lubrification…J'ai été auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages de référence, de publications, de brevets, conférencier et animateur d' actions de formation...

   À l’âge de la retraite , je me suis reconverti dans les recherches généalogiques, m’aventurant par nécessité (accompagnement d'une longue psychothérapie) dans les récits biographiques .Les problèmes que j'ai eu à traiter en activité étant majoritairement sujets à analyses, enquêtes approfondies, cette nouvelle voie est dans la continuité de mon métier, satisfaisant en même temps ma soif insatiable de découvertes et plus généralement d’accumulation de nouvelles connaissances.

   Je suis un campagnard dans l’âme. Pour avoir passé l’essentiel de mon enfance à Viverols, au cœur des Monts du Forez en Auvergne, la nostalgie pour cette époque m’a conduit à fuir la ville pour essayer de retrouver certains repères de mon passé.Contraintes professionnelles obligeant, je me suis installé définitivement dans la Plaine du Forez dans le petit village de Chalain - le - Comtal (canton de Montbrison) d'où est originaire mon épouse.

   Je suis un homme de challenges comme j'ai pu le prouver dans ma carrière professionnelle mais aussi dans ma vie privée, m’attaquant par exemple à l’apprentissage de la musique (clavier) en partant de zéro, c’est à dire sans aucune notion de solfège, vers l’âge de quarante ans, ou encore en pratiquant à la même époque la course d’endurance pour participer à de nombreux semi-marathons et marathons…Cet acharnement tient pour une part à mon éducation militaire, pour une autre à ma volonté de me relever de complexes accumulés dans ma jeunesse, auxquelles s'ajoute vraisemblablement une dose d'orgueil d'origine héréditaire.

   À l’occasion d’une consultation auprès d’une expert en "psychologie analytique" , j'ai pu recueillir une synthèse de mes autres principaux traits de caractère et fus surpris par le réalisme de cette analyse qui est parfaitement en phase avec mon comportement et, pour certains, avec la manifestation d'un mal-être quasi permanent.: émotif, passionné, anxieux, intègre, actif, volontaire, perfectionniste…

   Je connaîtrai mon plein épanouissement dans le domaine qui fut mon point faible, la gestion des hommes, à la fin de ma carrière. Pour preuve de reconnaissance de mes collaborateurs , l'un d'eux me rend visite annuellement depuis maintenant treize ans!

   Les différentes épreuves que j'ai traversées au cours du temps ne m’ont pas endurci ; mon hypersensibilité est restée entière, je resterai un être romanesque et idéaliste de sorte que je dois vivre avec ce que je considère aujourd’hui comme de lourds handicaps pour lesquels je ne dispose pas de remède...

   Continuant à faire des fixations obsessionnelles sur des soucis qui me perturbent gravement jusqu'à m'empoisonner la vie, je tire la conclusion définitive que je suis né sous une mauvaise étoile, comme plusieurs de mes ancêtres (fatalité héréditaire?).